C.J.F. EN COEUR DE SAINTONGE : site officiel du club de foot de TRIZAY - footeo

La contracture musculaire

DEFINITION :

Contraction douloureuse, involontaire et durable d’un certain nombre de fibres musculaires au même muscle.

La contracture peut-être due :
Une surutilisation d’un muscle : elle est due à un surmenage important du muscle. Le sportif a dépassé la résistance physique de ce dernier. Cette contracture traduit une souffrance musculaire.

A un mécanisme de défense : généré par un lumbago, un torticolis, une entorse ou une bascule du bassin.

SYMPTÔMES :

Contracture par surutilisation :
La douleur va apparaître progressivement lors de ta pratique d’activités intenses. La douleur est très localisée. La palpation permet de ressentir une zone indurée, voire de véritables cordes au sein du muscle. Le muscle est douloureux sur la partie contracturée, lors de l’étirement passif et lors de la contraction résistance.

Contracture par réflexe (mécanisme de défense)
Il s’agit en fait d’un véritable réflexe, consécutif à la douleur, vise à réduire le déplacement des segments de membres ou des articulations pour éviter l’aggravation (torticolis, lumbago). Il se produit un blocage.

LE PREMIER GESTE :

- Le traitement consiste essentiellement à appliquer de la chaleur au niveau de la contracture.
- Appliquer une compresse chaude enveloppée dans une ligne sur la région contracturée pendant 20 à 30 minutes.
- Pratiquer un massage doux avec une pommade myorelaxante type Srilane.

Le soir :

Prendre un bain chaud. Monter la température à la limite du supportable (40-42 en fonction des sensibilités individuelles).

Faire attention en sortant du bain, car la tête peut tourner du fait de la vasodilatation importante, la chaleur dilate les vaisseaux sanguins alors que le froid les rétracte).

Mettre un peignoir et s’allonger dans un endroit confortable et frais en surélevant les jambes. Rester 10 minutes.

Au coucher :

Mettre en place un pansement occlusif avec une pommade décontracturanic.

Le lendemain :

Appliquer des emplâtre chauffants deux fois par jour pendant deux jours. Au bout de 48 heures, les étirements seront débutés progressivement.

A NE PAS FAIRE :

- Appliquer du froid.
- Se faire manipuler par son compagnon de jeux.
- Courir en cas de torticolis.

DELAIS DE REPRISE :

- Contracture par surutilisation : 5 à 7 jours avec reprise progressive de joggings de 20 minutes tous les 2 jours pendant 1 semaine.
- Contracture réflexe : elle est fonction du diagnostic lésionnel établi par le médecin.

RÉSULTATS DU WEEK-END

RESULTATS DU WEEK-END

cliquez sur le lien :

https://foot17.fff.fr/recherche-clubs/?scl=186398&tab=resultats

 

Tous les tournois